Idées de breuvages désaltérants en camping

Publié le

Une bonne petite bière «frette» est toujours la bienvenue en camping, mais quels autres breuvages peut-on boire pour se désaltérer ? Nous vous suggérons ici plein d'idées pour vous concocter des boissons et cocktails avec ou sans alcool, eaux aromatisées ou infusées, tous faciles à faire en camping et qui sauront étancher votre soif.

C'est la canicule, vite vite un bon breuvage froid et désaltérant! Et quand on est assoiffé, on a tendance à se l'enfiler d'une traite, crampe au cerveau assurée et si, de plus, le breuvage est alcoolisé on risque de s'enivrer en un rien de temps! Donc pour étancher rapidement sa soif, enfilez d'abord un grand verre d'eau chambrée avant de passer à votre breuvage préféré, que vous pourrez alors siroter en toute quiétude et avec plaisir.

L'eau: L'eau est certainement LE breuvage par excellence pour se désaltérer et s'hydrater. Mais il est vrai que certains peuvent la trouver ennuyante à boire, telle quelle. On entend souvent dire: «Ça ne goûte rien!» Hé bien, voici quelques propositions d'eau qui goûte bon !

Les eaux de fruits et aromatisées: Eau plate ou eau pétillante, les aromatiser est hyper facile avec des fruits coupés et herbes fraîches qu'on a sous la main. Il faut simplement prévoir pour l'eau plate de les laisser macérer assez de temps, minimalement un bon trois heures, pour que leur parfum et arômes se libèrent dans l'eau. Idéalement si vous avez un pilon à herbes, cela accélerera le dégagement des saveurs, tout comme si vous pressez les fruits. Voici de bons mariages de fruits et d'herbes: melon d'eau, concombre et romarin / fraises et basilic / menthe et citron / orange et gingembre / prunes et thym. D'avoir dans la roulotte du jus de citron et de lime concentré pour vous préparer vite fait une limonade, qui pourra également servir dans des recettes de cocktails, ainsi que des jus de fruits en boîte, sera d'un bon secours. Les sirops de fruits (cerises, petits fruits, fraises, grenadine, citron, etc.) et d'herbes comme la menthe, bien que très sucrés mais à saveur concentrée, peuvent être ajoutés à l'eau, plate ou pétillante, en petites quantités. Le sirop de grenadine est un bon choix car on le retrouve dans plusieurs cocktails. En clair, préparer des eaux fruitées et aromatisées est simple comme bonjour, il suffit de laisser votre créativité opérer pour trouver les mélanges de fruits et d'herbes qui sauront satisfaire votre palais.

L'eau de coco: En elle seule, l'eau de coco est d'emblée très désaltérante, car composée à 95% d'eau. Riche en nutriments essentiels et vitamines, à faible teneur en gras, sucre et calories (environ 50 par tasse), elle est excellente pour se rafraîchir et se réhydrater, en ce qu'elle contient cinq électrolytes qui aide à réguler la température corporelle. Ce n'est pas sans raison si on la consomme quotidiennement dans les pays chauds. De plus, le goût de la noix de coco est subtil. On la trouve en canette dans toutes les épiceries ou presque, on privilégie celle organique, sans colorant ni agents de conservation. On peut la boire telle quelle ou avec un zeste de lime et quelques feuilles de menthe, ou encore y ajouter du jus de fruits, d'ailleurs elle se marie à merveille avec les fruits tropicaux tel que l'ananas. Elle peut aussi servir de base à quelques cocktails, et notamment le fameux Pina Colada: 5 onces de rhum blanc et/ou brun, 1/2 tasse de jus d'ananas, 1/4 de tasse de lait de coco. Pour une version sans alcool remplacer le rhum par de l'eau de coco.

Thés et tisanes glacés: Très rafraichissants, on les fait infuser la veille puis on les laisse refroidir au frigo ou non. Il existe tant de sortes et mélanges de thés et tisanes que vous n'aurez que l'embarras du choix pour dénicher vos saveurs préférées. Les tisanes ont la particularité d'être sans caféine, ce qui n'est pas négligeable surtout si vous les consommez en soirée. Le thé rooïbos est lui aussi sans caféine donc à privilégier en remplacement du thé noir. À partir de ceux-ci, il y a le très classique thé glacé au citron que vous pouvez vous concocter ainsi : dans une casserole, faire bouillir pendant 5 petites minutes zestes de citron, sinon jus de citron, du thé noir ou rooïbos en sachet ou en feuilles et du sucre ou miel, au goût. Filtrer et laisser refroidir. Sinon pour se faciliter la tâche, on peut opter pour les préparations de thé glacé au citron, mais aussi à d'autres saveurs, en poudre ou en sirop, à mélanger directement dans l'eau froide, toutefois ceux-ci sont très sucrés. Choisissez ceux qui le sont moins ou alors doublez la quantité d'eau.

Vous n'avez pas de fruits frais mais vous avez le goût d'un breuvage fruité! Qu'à cela ne tienne, car il existe une variété incroyable de thés et tisanes aux fruits assortis ou estivaux, au cassis, aux fraises et mandarines, au citron et gingembre, etc. Sans compter que les magasins spécialisés en thés vous en offrent une panoplie dont certains sont concoctés expressément pour des breuvages froids, comme le mélange Melon d'eau exquis. Le thé permet aussi de se préparer des cocktails alcoolisés, par exemple le thé-mojito: À partir d'un thé ou d'une tisane à la menthe infusé et refroidi, y mélanger 3 onces de rhum blanc, le jus de deux limes (concentré ou fraîchement pressé) et du stévia liquide.

On ne peut passer sous silence le fameux thé vert dont les vertus ne sont plus à faire, et qui est d'ailleurs utilisé dans plusieurs breuvages froids que l'on retrouve déjà préparé sur les tablettes. Vous pouvez aisément vous concocter vos propres mélanges, par exemple à partir du thé vert infusé et refroidi, y ajouter de l'eau de coco agrémenté d'un peu de sucre de canne (au goût) ou de stévia liquide (édulcorant) et quelques feuilles de menthe, et vous obtiendrez ainsi un mélange franchement rafraîchissant. Vous pouvez de plus l'allonger avec de l'eau pétillante. Pour une version avec alcool, rien ne vous empêche d'y ajouter une once ou deux de rhum.

Si vous campez quelque part pour une longue période, ayez un petit plant de stévia sur votre table, vous pourrez ainsi vous servir de ses feuilles pour sucrer naturellement vos breuvages, dans les eaux comme les thés et tisanes, voire même les cocktails.

Les jus de fruits: D'emblée il faut opter pour les jus sans sucre ajouté et non les boissons de fruits qui sont bourrées de sucre. Ils sont un complément parfait pour se préparer des breuvages, tant des eaux de fruits que les cocktails avec ou sans alcool. Dans une proportion de 1/4 jus de fruits et 3/4 eau pétillante, on aura vite fait un bon soda, qui sera beaucoup moins sucré qu'un soda du commerce qui compte au moins 6 carrés de sucre par canette. Mais même les jus sans sucre ajouté contiennent beaucoup de sucre, donc de les couper avec de l'eau plate ou pétillante est assurément un meilleur choix et saura vous désaltérer.

La sangria rouge, blanche ou rosée, avec ou sans alcool, est un cocktail rafraîchissant et festif. La recette d'une sangria de base se compose ainsi et dans ces proportions: une bouteille de vin, une tasse de jus de fruits et 3 tasses d'eau pétillante ou soda. On peut aussi y ajouter 1/3 de tasse d'un autre alcool. Ainsi la sangria classique rouge va comme suit: vin rouge, jus d'orange, soda (limette ou citron), rhum et quelques traits de liqueur d'orange. Mais vous pourriez omettre les deux derniers alcools pour une version allégée. On agrémente de tranches de limes, citrons et oranges et pourquoi pas de cerises et de fraises. Pour la sangria blanche, plus vivifiante et acidulée que la rouge, sa composition peut être variée, en voici une délectable: vin blanc mousseux sec, sinon du soda-citron et un vin blanc (le vino verde est un excellent choix), jus de canneberges blanches ou raisins blancs, certains y ajouteront de la vodka. On agrémente de morceaux de fruits tels que mangue, pêche, nectarine, melon miel et quelques brins de thym. Pour la sangria rosée, on troque le vin blanc pour le rosé sec ou le mousseux rosé, et le soda-limette pour l'eau pétillante nature ou au pamplemousse rose, du jus de grenade, le tout avec des petits cubes de melon d'eau et quelques brins de romarin. Pour une version sans alcool, on opte tout simplement pour le vin sans alcool.

La bière qui a du panache. Une bonne petite bière «frette» est toujours la bienvenue! Il y en a tellement de sortes, dont plusieurs déjà aromatisées aux fruits (agrumes, canneberges, bleuets, sureau, pommes, etc). On préfèrera les bières légères avec lesquelles on peut faire un breuvage encore plus rafraîchissant. Par exemple le panaché, qui est à la base un mélange à proportions variables ou à parts égales, selon le goût, de bière et de limonade ou soda, par exemple ginger beer, ginger ale, soda citron-limette, eau pétillante de pamplemousse ou d'orange. Une variante, le panaché tango, va comme suit: pour 4 onces de bière, on ajoute 2 onces de limonade ou soda citron-lime et 1/2 once de sirop de grenade. Version mexicaine: dans une proportion 2/3 bière blonde légère mélangée à 1/3 jus de lime, fraîchement pressé de préférence, on obtient une boisson très rafraîchissante. Vous avez envie d'un mimosa, hé bien on peut s'en préparer un délicieux avec de la bière blanche et du jus d'orange.

Les glaçons : Ça en prend idéalement car, qu'on se le dise, la plupart d'entre nous aime un breuvage très froid, d'autant plus quand il fait chaud, sans compter que plusieurs recettes de cocktails en comportent. Mais ce n'est pas parce qu'il y en a dans votre breuvage que celui-ci sera plus désaltérant. C'est simplement que d'en avoir crée cette illusion de rafraichissement total. Toutefois de se faire une réserve de glaçons en camping encombrera certainement le petit congélateur du frigo dans la roulotte. Mais il est toujours pratique de conserver au moins un petit bac de glaçons, vous pouvez même y mettre dans chaque cube des morceaux de fruits ou des feuilles d'herbes comme la menthe. La majorité des terrains de camping vendent des sacs de glace, mais encore faut-il les conserver dans le congélateur et ça ne résout pas le problème. Dans la glacière, comme il faut de la glace (de concert avec des des blocs réfrigérants), privilégiez les sacs de glaçons (que vous laisserez dans leur sac) plutôt que le bloc de glace, et vous ferez ainsi d'une pierre deux coups. Pour les inconditionnels des glaçons à profusion dans leur breuvage, il existe de petites machines à glaçons portatives (dimensions approximatives: 11 pces x 15 pces x 38 pces prof.) qui permettent d'en fabriquer en grande quantité (25 lbs / 11 kg) en très peu de temps (de 15 à 30 minutes). Ces machines sont toutefois assez dispendieuses, entre 120$ et 150$.

Bref, en camping, quand il fait chaud et que l'on veut se désaltérer et du coup se faire plaisir, la variété de breuvages, avec ou sans alcool, qu'on peut facilement se concocter est pratiquement infinie! Il suffit de laisser aller sa créativité selon ses goûts et envies du moment. Santé !

Besoin d'une roulotte? Contactez-nous au 1-888-697-1351